Appel aux journalistes d’investigation au Burkina Faso

Vous êtes journaliste au Burkina Faso? Vous avez une idée d’enquête? La prochaine date limite pour la remise des dossiers de demande de bourse à  PAIR pour un projet journalistique est fixée au 30. août 2012.

Pour obtenir un formulaire de demande trouvez le sur ce site web de PAIR ou contactez le coordinateur national de Burkina Faso:

Ahmed Newton Barry, +226 50363303/70285882, bangreib@yahoo.fr

Soumettre une enquête

Un projet de journalisme d’investigation est caractérisé par être indépendant, critique et systématique et qui révèle de nouvelles informations importantes d’intérêt public. Si vous avez une idée pour une investigation vous pouvez faire une demande de subvention. Veuillez remplir le un formulaire de demande et l’envoyer au coordinateur national de Burkina Faso. La subvention pourra couvrir des frais de transport, d’hébergement, de communication et honoraires/salaire etc.

La demande
Une demande doit contenir des informations détaillées sur l’enquête : une description précise du projet, la raison pour laquelle le journaliste la présente, le but de l’investigation, le temps prévu pour le projet, une estimation budgétaire détaillée du projet, et finalement un curriculum vitae simplifié.

La demande doit être envoyée au coordinateur national de Burkina Faso qui vérifie si les demandes contiennent toutes les informations nécessaires avant de les envoyer au comité danois.

Les critères
Pour recevoir une subvention, l’investigation doive suivre les critères suivants :

1. l’enquête révèle de nouvelles informations importantes d’intérêt public.

2. l’enquête peut être locale ou internationale et peut impliquer une collaboration avec des journalistes d’investigation d’autre pays.

3. il y a un accord préalable de publication ou de diffusion de l’enquête avec un ou, ce qui est préférable, plusieurs médias.

4. le journaliste a déjà accès à des informations principales (sources essentielles, cases stories, documents) et à des informations supplémentaires réalistes.

5. l’enquête ne causera pas de risques inacceptables pour les journalistes ou les médias impliqués.

6. le journaliste impliqué suit les standards professionnels et éthiques.

7. les résultats de l’enquête seront publiés dans un délai raisonnable.

8. le journaliste et le rédacteur impliqués soumettront leurs documents aux avocats consultants avant la publication pour éviter des conflits juridiques. Les avocats seront choisis et payés par PAIR.

Si PAIR décide de soutenir l’investigation le journaliste signera un contrat, et 50 pourcent du budget sera versé au journaliste. Après avoir finit l’investigation, le journaliste devra remettre un rapport financier définitif avec tous les reçus originaux au coordinateur qui le transmettra à MFWA. Les autres 50 pourcent de budget seront versés après que MFWA ait approuvé le rapport financier.

Si vous avez des questions veuillez contacter le coordinateur national de Burkina Faso.