Écoles sans écolières au Sourou – l’exode rural se féminise

Au Burkina on parle beaucoup de la promotion de la femme et de la jeune fille. Dans ce même pays, des milliers de petites filles sont contraintes chaque année, de quitter l’école pour devenir des domestiques. Cet exode a fait naitre des réseaux qui se disent philanthrope, mais en réalité, vivent et commercent de cette détresse humaine. Les services publics sont bien au courant et se disent impuissants. Rachelle Somé, journaliste à radio Pulsar a enquêté pendant six mois autour de ce phénomène en suivant l’itinéraire de ces filles de leur village  (du Sourou, une des 45 provinces du Burkina Faso) à la capitale Ouagadougou. Voyage au cœur d’une maltraitance acceptée.

Par Rachelle Somé.

Diffusé 16 septembre 2011 à 11h sur Radio Pulsare.

Écouter l’émission Écoles sans écolières au Sourou – l’exode rural se féminise.