Slide background

L’histoire de PAIR

L’association danoise pour le journalisme d’enquête (FUJ) a pris l’initiative d’établir PAIR après la conférence mondiale de journalisme d’investigation en 2005 à Amsterdam en Hollande. À cette conférence plusieurs participants africains, qui avaient entendu parler du projet danois Scoop, se sont adressés à FUJ pour savoir si un projet similaire pourrait être réalisé en Afrique. Le projet Scoop soutenait à l’époque le journalisme d’investigation en Europe de l’Est et a été établi par FUJ et sont partenaire International Media Support (IMS) en 2003.

En octobre 2007 FUJ a rassemblé un petit groupe de journalistes danois bénévoles de FUJ pour examiner les possibilités pour mettre en place un projet similaire à Scoop en Afrique. Le groupe a reçu des fonds de l’Open Society Institute pour un séminaire de deux jours à Accra au Ghana en juillet 2008 où des journalistes de l’Afrique de l’Ouest ont participé.

Suite au séminaire, IMS et FUJ ont décidé de commencer un projet pilote dans cinq pays en Afrique de l’Ouest: au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Togo sous le nom PAIR, Programme for African Investigative Reporting. FUJ et IMS ont élaboré une proposition de projet et une demande de subvention par le ministère danois des Affaires étrangères. En septembre 2009 le ministère a approuvé le financement d’un projet pilote de trois ans. Le projet est également soutenu par une subvention de l’Open Society Institute.

En 2009/2010 les premières séminaires nationaux ont été organisés pour présenter le modèle du projet dans les cinq pays. Cinq coordinateurs nationaux ont été choisis et PAIR a reçu la première demande pour une enquête en avril 2010 et le premier projet a été publié en Côte d’Ivoire le 16. septembre 2010.