Lucarne sur les faux résultats livrés aux patients

Côte d’Ivoire: En lieu et place de ‘’service rendu’’ pour amener tout médecin clinicien à affirmer exactement et sans ambigüité le diagnostic d’une pathologie et déclencher le processus de traitement approprié, les examens biologiques et radiographiques sont, pour la plus part des cas, devenus des ‘’cadeaux empoisonnés’’. La raison : les 2/3 des résultats sortis des laboratoires d’analyses médicales comportent des erreurs. Et rendent ainsi incorrects le diagnostic clinique. Tout en livrant à la mort, dans le silence, des milliers de patients.

Par Tié Traoré

Publié 13 septembre 2012 dans L’Intelligent d’Abidjan.

Lire l’article Lucarne sur les morts et condamnés à mort des faux positifs et des faux négatifs.