Présumés Coupables

Cette investigation met en lumière le phénomène de détention préventive abusive au Bénin. Il s’agit d’un coup de projecteur sur l’univers carcéral béninois, peuplé à 70% de personnes en situation de détention provisoire. Dans une première partie consacrée au constat du phénomène, des prisonniers non encore jugés ainsi que d’autres qui ont eu à faire la prison pendant des années avant d’être relaxés purement et simplement s’expriment. Avocat, Procureur de la République et activistes des droits de l’homme expliquent les raisons qui justifient selon eux la situation.

La seconde partie du magazine est consacrée aux pistes de solutions. Les spécialistes proposent donc entre autres :

La possibilité de poursuivre sans mandat de dépôt pour les délits mineurs ; La relaxation des personnes poursuivies pour des délits mineurs et qui ont déjà été détenues pour une durée supérieure à la peine maximale encourue ; La promulgation et l’application du nouveau code de procédure pénale récemment adopté à l’assemblée nationale ; La possibilité d’intenter des procès à l’Etat béninois en cas de détention abusive.

Par Carmen Toudonou.

Diffusé sur la radio nationale Ortb le 21 septembre 2012 à 9h 30.

Ecouter l’émission Présumés Coupables.