Trafic de carburant au Nigéria, au Bénin et au Togo – un commerce illicite qui résiste à tout

Au Nigéria, environ 150 000 barils de pétrole sont pillés quotidiennement sur une production journalière estimée à deux millions de barils, pour nourrir le trafic illicite vers le Bénin et le Togo. Les autorités de ces trois pays prennent des mesures pour enrayer le phénomène, mais en vain. Le commerce de l’essence dans l’informel semble résister à toutes les thérapies et continue, avec force, et avec son lot de conséquences : incendies, pertes en vies humaines, profits et bavures des forces de sécurité et de lutte, pertes pour l’économie nationale, pollution de l’environnement, etc.

Enquête transnationale réalisée par Brice HOUSSOU (Bénin), Jean-Baptiste ATTISSO (Togo) et Daouda  ALIYOU (Nigeria).

Publié 6. janvier 2013 sur le blog: Nigeria Infos.

Publiée 8. janvier 2013 dans FRATERNITE, Bénin.

Publiée 08 janvier 2013 dans L’Indépendant Express, Togo.

Lire l’article Trafic de carburant au Nigéria, au Bénin et au Togo – un commerce illicite qui résiste à tout.

Lire l’article sur le blog Nigeria Infos.